LE CRII du CAYOC, Bassin d’Arcachon - Information, actualité, pollution, kayok, protection, environnement Arcachon, Cap Ferret, Andernos, Gujan, La Teste

 - PAYS DE BUCH
 - BASSIN D'ARCACHON
PORTAIL RÉGIONAL
Criis du Cayoc
Tous les criis

Le virus A/H1N1

vendredi 11 septembre 2009

Le virus grippal A/H1N1 sévit actuellement à travers le monde. C’est une « pandémie ».

 

Dans le journal Sud-Ouest du 11.09.2009 on signale le 4ème cas de décès en France du, peut-être, à ce virus, à l’Hôpital d’Arcachon ... Nous sommes donc directement concernés.

 

Voici un document interne diffusé dans un certain laboratoire pharmaceutique spécialisé dans les vaccins :

 

« La première pandémie grippale du 21° siècle a été officiellement déclarée par l'Organisation Mondiale de la Santé le 11 juillet dernier. Elle n'est pas due comme on le redoutait au virus aviaire H5N1, mais au nouveau virus A/H1N1 qui a émergé au Mexique et aux Etats-Unis en avril dernier pour très rapidement se répandre dans le monde entier. Par chance, malgré sa forte contagiosité, l'infection s'avère relativement peu sévère pour une grande partie de la population, mais est susceptible d'entraîner de sérieuses perturbations dans l'environnement socio-économique.

 

Pour la première fois, non seulement cet évènement a été détecté dès son émergence et est suivi au jour le jour, mais aussi le monde s'est préparé à y faire face.

 

Quelle que soit l'intensité et la sévérité de la grippe A/H1N1 et indépendamment des mesures de prises en charge des malades définies par les pouvoirs publics ou la mise en place de programmes de vaccination, il faut insister sur le rôle essentiel des mesures d'hygiène individuelles et de l'environnement. Elles sont critiques pour limiter ou retarder la diffusion du virus dans notre environnement et ont fait la preuve de leur efficacité.

 

Sans être alarmiste, il importe de communiquer et d'agir de façon adaptée sur la base des connaissances acquises en France comme dans les autres pays et de tenir compte des incertitudes qui sont encore les nôtres. S'il est de la responsabilité de (nom du laboratoire pharmaceutique qui a diffusé cette circulaire interne) d'assurer la sécurité de ses employés et la pérennité de ses activités en période pandémique, l'efficacité de notre plan de préparation repose sur la responsabilité individuelle et citoyenne de chacun d'entre nous. »

 

Alors, prudence et précautions !

 

Xavier Hessel

 

Réagir à cet article

Nom :

Ville :
Ecrire le résultat de 6 + 6 =


 BRAVO ! c'est pareil pour la pollution!
 
BERNARD DE LA VEGA ares 33740

 Effectivement, c'est la responsabilité individuelle qui est primordiale. Les pouvoirs publics font leur travail (bien ou mal selon l'opinion des uns et des autres) mais c'est à chacun d'adopter définitivement une attitude citoyenne.
 
Xavier Arcachon

ALERTE EMAIL recevez en priorité les nouveaux criis
Partager sur Google+ Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email