LE CRII du CAYOC, Bassin d’Arcachon - Information, actualité, pollution, kayok, protection, environnement Arcachon, Cap Ferret, Andernos, Gujan, La Teste

 - PAYS DE BUCH
 - BASSIN D'ARCACHON
PORTAIL RÉGIONAL
Criis du Cayoc
Tous les criis

Catastrophe urbaine à Biganos

mardi 17 juillet 2012

Que la ville de Biganos souffre d'un déficit d'image ne date pas d’aujourd’hui mais là on atteint des sommets impressionnants, on s'envase à mort, la quarantaine d'architectes et d'urbanistes installés sur le Bassin doit s'arracher la tignasse, regardez plutôt :

biganos_5.jpg
Une zone commerciale défraîchie entourée de lignes à haute tension. Plein centre-ville, dans le quartier de Facture, quartier industriel (sa vocation) hésitant entre entreprises, écoles et habitations.

biganos_2.jpg
Un hangar à peinture à l'entrée des écoles, plein centre ville.

Difficile dans cette ville de distinguer le centre ville de la zone artisanale, tout est mélangé, le grand foutoir.

biganos_poste.jpg
Juste à côté de la Mairie, la belle poste de Biganos.

biganos_6.jpg
Toujours au centre-ville, en face il y a le collège, à côté le hangar à peinture et derrière l'usine à papier.

biganos_marche.jpg
Un gymnase en plein air ? Un abris bus géant ? Non, le marché traditionnel et typique de Biganos.

smurfit_biganos.jpg
Au cœur de la ville, l'encombrante, malodorante et polluante usine à papier Smurfit (anciennement La Cellulose du Pin), par vent d'ouest, le vent dominant ici, elle incommode toute la ville et bien au-delà. 

SNC11056.jpg
A la sortie de la ville, l'usine de traitement de toutes les eaux usées du nord-bassin (actuellement en dysfonctionnement) et ses odeurs, les boïennes et les boïens ont bien du mérite, qu'on leur épargne au moins l’entassement de tous ces désordres urbains.

biganos_3.jpg
Jaune citron ou rose, ici tout est PERMIS.

biganos_4.jpg
Un mobilier urbain très typique.

On ne peut pas demander à une équipe municipale de maîtriser tous les domaines, pas simple de gérer une ville, certainement très compliqué même, mais bon sang qu'ils prennent conseil auprès d'urbanistes, qu'ils s'inspirent de notre architecture locale, de notre patrimoine, Arcachon (la seule ville à disposer d'une charte architecturale adaptée) et Lège Cap ferret (mobilier urbain intégré, architecture en rapport avec son environnement, même pour les grandes surfaces)  l'on fait avec une grande réussite. Ce n'est pas une question de prix mais de volonté, de goût, de compétences.

Pour finir sur une note positive et porteuse d'espoir, voici un bâtiment communal, une maison en garluche (la pierre du pays), et bien sûr le merveilleux et unique petit port de Biganos.

biganos_7.jpg

biganos_garluche.jpg

port_biganos2.jpg

Pour le Bassin, pour la beauté, pour nos enfants. Tenez bon la barre !

Patrick Ransinan.

Voir aussi http://www.bassindarcachon.com/crii_du_kayok.aspx?id=10

 


Réagir à cet article

Nom :

Ville :
Ecrire le résultat de 6 + 6 =


 Merci pour cet article !!! A chaque retour dans mon cher pays, c'est une parcelle de plus qui a disparu au profit d'un lotissement poussé à la va-vite, un nouveau hangar, une nouvelle boutique hideuse... le centre ville qui tombe en ruine, la zone de la poste toujours pire et nos belles maisons traditionnelles laissées à l'abandon... à quand la fin de ce gâchis ! Une boïenne d'origine et de coeur...
 
Cosquer Biganos

 Effectivement, quel désastre ! Et ça ne doit être faute de moyens financiers.
 
SMAPIL Arcachon

 Facture est un quartier utilitaire et industriel de la commune de Biganos créé avec le chemin de fer ; ce type de quartier est rarement beau ; cela n'a rien de nouveau et ne justifie pas un tel "cri du Kayoc" ! Il aurait été plus équitable de décrire aussi le bourg de Biganos, sa charmante église , ses jardins et ses chemins secrets. Mais qui est responsable des dérives urbanistiques sinon nous-mêmes qui voulons toujours plus ?
 
Manaud Gujan

 Manaud, je suis d'accord sur la vocation de Facture, mais la poste, la halle du marché, le rond point, et la maison canari font bel et bien partie du bourg...
 
Cosquer Biganos

 Le lieu-dit Facture est très ancien, datant au moins de la période gallo-romaine. C'est là que passait la voie romaine, aujourd'hui transformée en route nationale Bordeaux-Facture. De là elle obliquait vers le sud-ouest vers Sanguinet (Losa), etc.. On y a fait passer le train (inauguration en 1841) le long du "camin bougès", dit "ancienne levée" sur la carte de Cassini de la fin du 18ème siècle. Ce n'est pas une raison pour faire de ce quartier une verrue du Bassin !
 
SMAPIL Arcachon

 Vous avez oublié de signaler que deux maisons de vingt ans environs ont été totalement rasés pour y construire a la place trois commerçes. En plus ces commerçes se situent dans un lotissement. Vive les promoteurs !
 
Sylvie Biganos

 Je veux bien tout lire mais franchement il ne faut pas non plus exagérer. Je viens de faire construire à Biganos et je vous assure que les règles d'urbanisme sont très lourdes. Maintenant certains ne les appliquent et la mairie n'a que peu de pouvoir pour faire changer les choses (je pense à la maison canarie). Quant aux odeurs regardez la carte de la ville et vous verrez que l'usine est située à l'est, donc lorsque les vents viennent de l'ouest peu de quartier sont gênés !! Mios et les arrières du Teich sont beaucoup plus touchés. Enfin bon vous vous êtes fait plaisir avec cet article. Merci pour ceux qui y vivent comme moi. Nous devons vraiment être bizarre mais on s' y plaît bien ... Merci pour cet article qui doit faire plaisir aux commerces, à ceux qui vivent du tourisme et à tous ceux qui devront vendre leur maison un jour ... Enfin, puisque vous citez Arcachon, certes les nouveaux quartiers sont beaux mais parlons du front de mer par exemple ... Mais bon ne critiquons pas les nantis. Je peux vous faire un article similaire sur toutes les villes du bassin.
 
Delacour Biganos

 Mr Delacour, cet article n'a pas été écrit de gaieté de coeur, plutôt même avec la crainte de voir s'étendre ce problème aux autres villes du Bassin. Effectivement il semble que les règles d'urbanisme tout autour du Bassin soient maintenant bien plus vigilantes quand à l'architecture locale. Peut-être un semblant d'unité, personnellement je le souhaite, les régions touristiques ont, il me semble, cette obligation. Bon et long séjour à Biganos (ma famille est de Mios, mon grand-père a travaillé à l'usine).
 
Ransinan Lanton

ALERTE EMAIL recevez en priorité les nouveaux criis
Partager sur Google+ Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email