La Pêche au Large d'Arcachon

 - PAYS DE BUCH
 - BASSIN D'ARCACHON
PORTAIL RÉGIONAL
Histoires locales
Toutes les histoires locales
samedi 11 août 2007

La société « La Pêche au Large »

Parti pour St-Pierre-et-Miquelon en 1907 Pierre VIDAL y représentait pendant la saison de pêche la « Société Nouvelle des Pêcheries à Vapeur » dont le siège social était en Arcachon. Il fut nommé administrateur de cette Société en 1915 et fit construire et arma les premiers chalutiers à vapeur : La Jeannette et le Sacha puis la Marguerite-Marie et l'Elisabeth-Marie et enfin le Sagittaire et le Capricorne.

En 1927, Pierre VIDAL arme pour la grande pêche le Victoria (63 mètres), construit au Danemark par les Chantiers Burmeister et Wain's. C'est le premier navire à moteur spécialement conçu pour la pêche à la morue. Sous les ordres du capitaine MICHELET, il fit en 1929 sa première campagne de pêche au Groenland qui s'avéra des plus heureuses. En 1934 suivent les lancements du Marcella et du Merceditta (66 mètres). Le Merceditta possédait une cale frigorifique de 100 tonnes, mais cette nouvelle formule ne fut pas retenue, faute de débouchés pour le poisson congelé.

Malgré les très beaux résultats de la grande pêche, la Société Nouvelle connaît en 1934 de graves difficultés financières provenant principalement de sa flotte de petite pêche. Le Victoria, le Marcella et le Merceditta furent repris par la Société « La Pêche au Large » que Pierre VIDAL venait de fonder avec un groupe d'amis. Cette société était en plein essor quand Pierre VIDAL fut victime d'un accident d'automobile en 1939. Il était officier de la Légion d'honneur et commandeur du Mérite Maritime.

Mme Pierre VIDAL fut nommée gérante. La guerre éclata. Deux navires sur trois furent réquisitionnés. Au cours de sa dernière campagne de pêche le Marcella est retenu pendant trois mois à St-Pierre-et-Miquelon. Il rentre à Sète en octobre 1940 avec 900 tonnes de poisson.

Pendant l'occupation, le Marcella, réquisitionné par les Allemands, est coulé en Méditerranée et le Merceditta subit le même sort en rade du Verdon. Fin 1944, le Victoria se trouve à Dakar après une longue période de réquisition sous pavillon national. Il sera remis en état et repartira en pêche en juillet 1945.

La flotte se remonte peu à peu. Le Pierre-Vidal (68 mètres, 1150 tonneaux) sort des Chantiers de Normandie et fait sa première pêche en 1949 avec le capitaine MICHELET. Le Magdalene (1300 tonneaux) est lancé en 1950. Le Victoria,vendu, est remplacé par l'Annita (1100 tonneaux). Tous ces navires sont maintenant équipés des derniers perfectionnements et dotés de la fameuse loupe à poissons qui permet de détecter les bancs de poissons jusqu'à 600 m de profondeur. Chaque équipage comprend environ 60 hommes qui sont payés à la part de pêche et se partagent d'une façon hiérarchique le cinquième du produit de la vente.

La Pêche au Large a conservé sa forme de SARL. Le capital social est actuellement de 75.600.000 Francs. Les co-gérants sont aujourd’hui MM. Jean et Gérard VIDAL et le secrétaire général le commandant A. Gué. Le chiffre d'affaires est d'environ 450.000.000 Francs par an.

D’après « Des Hommes et des Activités autour d’un demi-siècle » de Jean et Bernard GUERIN, préface de François Mauriac – Editions B.E.B - 1957.

SL


Réagir à cet article

Nom :

Ville :
Ecrire le résultat de 2 + 2 =


 bonjour je m'apelle bernard rabot j'ai fait la campagne de terre neuve en 1952 avec le capitaine Michelet . j'étais novice j'avais 16ans . j'aimerais retrouver des archives de cette campagne car j'ecrit ma biographie pour mes petits enfant .
 
rabot andernos les bains

ALERTE EMAIL recevez en priorité les nouvelles histoires locales
Partager sur Google+ Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email