Les forêts du Bassin labellisées

 - PAYS DE BUCH
 - BASSIN D'ARCACHON
PORTAIL RÉGIONAL
Histoires locales
Toutes les histoires locales
lundi 23 mai 2016

Il y avait beaucoup de monde vendredi après-midi sur le cordon dunaire et autour de la Maison de la glisse du Grand-Crohot. Le motif ? On y finalisait une démarche de concertation engagée depuis 2012 en signant un contrat de projet en vue de l'obtention du label Forêt d'Exception pour ce massif de 6 250 hectares. Il concerne les forêts domaniales du bassin d'Arcachon. 

François Bonnet, le délégué ONF d'Aquitaine (Office national de la forêt), Michel Sammarcelli, maire de Lège-Cap-Ferret, et Dominique Ducasse, adjoint à l'environnement à la mairie de La Teste-de-Buch, ont apposé leur paraphe à un document définissant un programme d'actions pour les cinq années à venir (2016-2020).

La fragilité du site. L'un des axes du programme implique la signalétique pour les dunes et les forêts littorales. Une fois testée, cette signalétique sera déployée progressivement sur tout le littoral aquitain. « Il s'agit de situer, guider, sensibiliser, informer le public depuis son entrée dans le massif dunaire jusqu'à la plage », a expliqué François Bonnet. Puis, il a découvert le premier panneau. Nantis d'une gamme de couleurs évoquant les éléments du paysage, les panneaux rappellent la fragilité du site, leur origine et leur gestion.

En compagnie d'enfants des trois groupes scolaires de la commune, les élus ont monté la dune tout en pianotant sur leur smartphone pour découvrir une nouvelle application « En quête d'exception ». Grâce à l'application « Jeu de piste », on découvre les trésors du Grand-Crohot. L'adhésion des enfants a été spontanée. L'application permet aussi, notamment, de prendre connaissance du milieu naturel entourant les pistes cyclables.

De retour à la Maison de la glisse, Philippe Fougeras, responsable de l'ONF autour du bassin, acteur majeur du projet, a rappelé les étapes depuis 2012 : de la signature de la charte à la validation du contrat par le comité de pilotage.

La confiance. Philippe Fougeras a évoqué la gestion forestière « espace à forte valeur environnementale », les actions « en faveur d'espèces végétales ou animales remarquables », la stratégie locale et l'adaptation de dispositifs « sur des sites menacés par le recul du trait de côte. »

Avant la signature, Dominique Ducasse a renouvelé toute sa confiance dans l'ONF : « Sans vous, nos villages seraient sous l'eau ». Cette confiance est partagée par Michel Sammarcelli. « Ce contrat est la confirmation d'une politique d'écoute et d'ouverture. Bassin d'Arcachon : forêt d'exception, c'est un signe fort. Avec le plan d'eau, le Parc naturel marin, ce nouveau label s'inscrit dans une politique dynamique de préservation, qualitative et de développement durable partagée. » Le maire de la Presqu'île a remercié l'ONF « car il existe entre cette forêt et la population une relation plus profonde que celle d'un simple paysage naturel ».

Hervé Radou, journal Sud Ouest


Réagir à cet article

Nom :

Ville :
Ecrire le résultat de 7 + 7 =


ALERTE EMAIL recevez en priorité les nouvelles histoires locales
BOTTIN RÉGIONAL
HÔTELS, commerces, entreprises Bassin d'Arcachon et Val de l'Eyre.
LES BONS PLANS DU BASSIN
Voir toutes les offres
Partager sur Google+ Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email