Les cabanes tchanquées (1)

 - PAYS DE BUCH
 - BASSIN D'ARCACHON
PORTAIL RÉGIONAL
Histoires locales
Toutes les histoires locales
jeudi 29 juin 2006

cabanes.jpg

Les deux cabanes sur pilotis dites "tchanquées" qui trônent près de l'Ile aux Oiseaux au milieu du Bassin d'Arcachon sont légendaires et emblêmatiques. Mais que font-elles donc là ?!

Depuis l'antiquité et jusqu'au 19ème siècle le Bassin d'Arcachon regorgeait d'huîtres plates, des "gravettes". Les Romains s'en régalaient déjà, cuisinées avec du miel ... Les autochtones les dragaient au fond des esteys. C'était des « pêcheurs d'huîtres ».

Dans les années 1860 furent importées des huîtres creuses dites "portugaises" et les « pêcheurs d'huîtres » devinrent des « cultivateurs d'huîtres », des « ostréiculteurs ». Ils créèrent des parcs à (aux) huîtres, autour de l'Ile-aux-Oiseaux en particulier.

Mais des petits malins profitèrent rapidement de la situation. Ils venaient tranquillement se servir dans les parcs ! C'est plus facile de voler les huîtres cultivées par les autres que de les cultiver soi-même ...

Alors on a construit en 1881 la première cabane tchanquée (de tchanque = échasse en patois local), un observatoire pour surveiller les parcs, la cabane Pibert-Mozas.

1ere-cabane-tchanquée - 1.jpg

Au fil du temps et des tempêtes elle a disparu (1943). Les vestiges de ses piliers en bois sont toujours là, 126 ans plus tard !

Cabane_Pibert-Mozas_vestiges.jpg

D eux autres ont été construites (1946 et 1948) à proximité, des résidences secondaires, les cabanes Landry et Longau.

SL


Réagir à cet article

Nom :

Ville :
Ecrire le résultat de 5 + 5 =


 Très intéressant. Je suis un amant du Bassin et j'y passe l'été dès que je suis né. Je m'ai posé toujours cette question jusqu'aujourd'hui où j'ai repéré ton article. Merci.
 
Alexis (Barcelone)

 Bonjour je connais bien le sujet, ma grand-mère étant une Longau, et j'ai passé mon enfance sur la cabane. Mon père a été interviewé par tf1 et france2 puisqu'elle est maintenant détruite. Même si elle est reconstruite à l'identique cela ne sera plus jamais notre cabane avec l'âme de mon grand-père
 
Isabelle Balletti

 il faut laisser le temps.......c'est sur ,cela fait toujours quelques choses de voir partir une cabane que l'on a toujours vue ! ! ! ! mais celle ci est la cabane des nouvelles générations les petits qui là ; ont 2 , 3 ans ce sera leurs cabanes.....et attention à qui y touche ! ! ! ! ! !
 
guy p la teste de buch

 bonjour je suis contente de voir ces photos car mon arriére grand père (Mozas) est à l origine d une des cabanes (c elle avec les volets rouges. Et il se trouve qu il apparait sur vos photos merci de faire revivre ces souvenirs racontés par mon père.
 
Mozas Caroline Gujan Mestras

 Ma famille a possédé une propriété à Gujan Mestras pendant plus de 40 ans. Nous habitions l'étranger mais revenions très souvent passer les étés sur le bassin. J'ai des souvenirs merveilleux de la région (la plus belle de France) et de partir à bord d'une pinasse sur les parcs avec mes oncles et de passer tout près de ces cabanes qui me faisaient rêver.
 
Francine Sidler-Sicard Horgen, Suisse

 je viens de passer 10 jours en gironde ;quel bel endroit ;et approché ces 2 cabanes en bateau ;;;des merveilles ;je voudrais trouver une location pour septembre 2011;vers ARES ;et revoir tous ces beaux endroits soyez fiers de votre belle région
 
monique orleans

ALERTE EMAIL recevez en priorité les nouvelles histoires locales
Partager sur Google+ Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email