Le pin gigantesque Du Moulleau

 - PAYS DE BUCH
 - BASSIN D'ARCACHON
PORTAIL RÉGIONAL
Histoires locales
Toutes les histoires locales
samedi 28 octobre 2006

Grd Pin.jpg

Tous les « cartophiles » amateurs d'images anciennes d'Arcachon connaissent « le pin gigantesque Du Moulleau ». Il a été photographié sous tous les angles et son image a servi à faire des cartes postales. C'est ce qui a sauvé sa mémoire.

Il a aussi été un modèle pour des peintres, comme Jean-Paul ALAUX en 1912.

Alaux-1912.jpg

Voici son histoire :

L'ingénieur Nicolas Brémontier a été chargé par le roi Louis XVI de trouver une solution pour fixer les dunes de sable mouvantes de la côte aquitaine. Il a fait ses premiers essais en Arcachon en plantant des parcelles d'un hectare environ de diverses essences de résineux. Par exemple au lieu-dit « le lapin blanc » à l'Aiguillon (commune de La Teste de Buch) il aurait essayé des « sapins blancs » (déformé ensuite en « lapin blanc »). Les pins maritimes ont donné les meilleurs résultats et les dunes littorales ont été plantées de pins maritimes sur plus de 200 km.

A Moulleau il a semble-t-il essayé les « pins francs ». L'un d'entre eux y a particulièrement bien prospéré. Il se trouvait en bordure de plage et a survécu jusqu'au 20ème siècle. C'est le célèbre « pin gigantesque Du Moulleau ».

Grd Pin - 1.jpg Vue de terre

Grd Pin - 2.jpg  Vue du Bassin

Il a eu longtemps un frère plus chétif qui a été déraciné peu à peu par l'érosion de la plage, en particulier paraît-il lors d'une tempête le 13 novembre 1905.

Pin jumeau bis.jpg  Le frère

Alaux-1909.jpg

Le terrain sur lequel il se trouvait a été vendu à Monsieur G. et bâti en 1925 de la villa Kypris. Le pin s'est retrouvé dans son jardin.

Kypris+pin bis.jpg

Kypris 1930.jpg 1930

Puis il a vieilli ...

Kypris 1925.jpg 1950

et est finalement mort, à près de 200 ans !

Kypris 1980.jpg

Son énorme souche trône encore dans le jardin de Kypris. A classer monument historique ?!

Kypris 2005 bis.jpg

SL


Réagir à cet article

Nom :

Ville :
Ecrire le résultat de 2 + 2 =


 il faut laisser faire la nature , j'en connais pas beaucoup qui tiendrait , debout , droit , plus de 200 ans au bord du bassin..... et puis sa souche , laissons la tranquille... on a assez d'écrits et de photos pour le souvenir.............
 
guy p la teste de buch

ALERTE EMAIL recevez en priorité les nouvelles histoires locales
Partager sur Google+ Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email