Le kiosque chinois d’Arcachon

 - PAYS DE BUCH
 - BASSIN D'ARCACHON
PORTAIL RÉGIONAL
Histoires locales
Toutes les histoires locales
mardi 21 novembre 2006

pavillon_japonais.jpg

Le Kiosque Chinois dénommé par erreur Pavillon Japonais

La ville d'Arcachon a été bâtie dans la seconde moitié du 19ème siècle de belles et grandes villas de styles hétéroclites. On y trouve surtout des villas « hygiénistes » aux vastes balcons et aux larges avant-toits, mais aussi des chalets suisses, de faux châteaux et même une fausse ruine ! Elles sont toutes différentes et c'est l'un des charmes d'Arcachon que l'on visite aujourd'hui comme un musée.

En cette fin de l'avant-dernier siècle des styles plus lointains dans l'espace ont inspiré les architectes : Les styles mauresque et chinois. L'Algérie venait d'être conquise et la Chine s'ouvrait aux Européens.

En Arcachon ça a donné le Casino Mauresque :

lecasinomauresque.jpg

et au Cap Ferret la Villa Algérienne :

lavillaalgerienne.jpg

Aux abords de la gare d'Arcachon le Buffet Chinois :

lebuffetchinois.jpg

ou Place Thiers le Café Repetto :

Repetto.jpg

Tout cela a disparu aujourd'hui. Place au béton et au logement-clapier pour riches retraités !

Le sommet du mélange des styles a quand même été le kiosque chinois qui jouxtait le casino mauresque :

kiosque_casino1.jpg

Peut-être pourrait-on le reconstruire dans le parc mauresque ? On y donnerait des concerts à la belle saison, comme au temps des "étrangers de distinction" ...

SL


Réagir à cet article

Nom :

Ville :
Ecrire le résultat de 8 + 8 =


 j'étais au courant pour le casino mais je connaissais pas l'existence de ce MAGNIFIQUE KIOSQUE....dommage qu'il ai disparu...(moi qui suis charpentier , je trouve cela superbe).
 
guy p la teste de buch

 Quand j'étais petite je faisais du patin à roulettes autour du casino, car le balcon circulaire était en bois, et ça glissait bien; lorsqu'il a brûlé de nuit dans les années 70, on a tous été assommés; il a eu le temps de brûler avant que les pompiers n'aient le temps d'assurer le sauvetage. Sur le front de mer, il y avait aussi une splendide villa en forme de pagode: elle aussi a disparu au profit d'une résidence hideuse; idem le monument près de la place Thiers. A cette époque là, on avait le sentiment que le maire (De Gracia je crois)et ses accolytes avaient passé un pacte avec les promoteurs dans la toute puissance et l'impunité la plus totale. Bref, Arcachon a été massacrée dans la ville basse! la mairie actuelle heureusement recrée ce style pittoresque en créant des blocs d'immeubles très jolis, imitant le style mauresque, avec de la dentelle de bois...mais bien sûr on est loin de la splendeur des monuments perdus hélas.
 
kerdranvat landerneau

 Je me souviens, j'étais petite fille et, un jour, un dimanche je crois, nous nous sommes promenés mes parents, ma sœur et moi dans ce parc et avons découvert le Casino mauresque. Nous connaissions la Villa Algérienne de L'Herbe et la chapelle du même style mais c'était la première fois que nous découvrions ce casino d'Arcachon... Nous ne résidions pas sur le Bassin à l'époque... mais ayant vécu en Algérie, j'avais retrouvé une architecture qui me parlait bien. Quelques années plus tard, j'ai voulu revenir sur les traces de mon souvenir et j'appris que le bâtiment avait été détruit par le feu... J'en ai été terriblement choquée. Ce serait,en effet une bonne et heureuse opportunité que de reconstruire un kiosque dans le parc mauresque. Merci pour vos articles que j'ai lus avec intérêt.
 
Lavedan Tabone Marie-Hélène Gujan-Mestras

ALERTE EMAIL recevez en priorité les nouvelles histoires locales
Partager sur Google+ Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email